Les missions du notaire

13 Juin, 2021 | Actualités

Le notaire est un officier public agissant pour le compte de l’État dont les missions, d’autorité publique, sont définies par l’ordonnance du 2 novembre 1945. Alors que dans certains cas, le recours à un notaire est obligatoire, dans d’autres, son intervention reste facultative.

Le conseil du notaire est néanmoins essentiel dans nombre de situations dont les implications juridiques sont complexes. Garantissant le secret professionnel, le notaire est également tenu par une obligation de conseil envers ses clients, ce qui en fait un interlocuteur privilégié pour toute question intéressant le droit.

Les missions du notaire : l’authentification des actes juridiques en premier lieu

Dans son article 1er, l’ordonnance du 2 novembre 1945 relative au statut du notariat dispose que « Les notaires sont les officiers publics, établis pour recevoir tous les actes et contrats auxquels les parties doivent ou veulent faire donner le caractère d’authenticité attaché aux actes de l’autorité publique […] ».

L’authentification des actes et contrats est donc la principale mission assignée au notaire. Pour ce faire, il appose son sceau et sa signature sur les actes juridiques, et s’engage sur le contenu et la date de l’acte ainsi authentifié. Dès lors, les actes établis par le notaire jouissent d’une force probante équivalente à celle d’un jugement définitif (v. l’article 46 du Code civil).

Le rôle du notaire est cependant plus vaste. Ce dernier remplit également d’autres fonctions :

  • Conseil : disposant d’une compétence générale en droit, le notaire conseille et assiste les justiciables de manière objective, dans le respect de la loi et de la volonté des parties. Il informe les parties de leurs droits et devoirs respectifs et des conséquences de leurs engagements.
  • Rédaction d’actes : le notaire se charge de la rédaction des actes dans le respect des conditions de forme et de fond imposées par la loi, et en toute impartialité.
  • Enregistrement des actes : lorsqu’il relève d’une obligation légale, le notaire se charge de l’enregistrement des actes auprès de l’administration compétente.
  • Exécution des formalités de publicité : les formalités de publicité prévues par la loi sont assurées par le notaire, principalement en matière foncière.
  • Conservation des actes : le notaire conserve en son étude les actes authentiques qu’il a établis pendant une durée de 75 ans.

Les domaines d’intervention du notaire : un généraliste du droit

Le notaire est un professionnel du droit qui dispose d’une compétence générale dans le domaine juridique.

Il intervient notamment en :

  • Droit des personnes et de la famille : la compétence du notaire s’étend aux actes qui concernent la vie personnelle, matrimoniale et familiale (contrat de mariage, convention de PACS, donation entre époux, donation-partage, testament, succession, divorce etc.).
  • Droit de l’immobilier : le notaire est sollicité pour les actes et formalités intervenant lors des opérations immobilières (compromis de vente, acte authentique de vente, bail de location, déclaration préalable, négociation immobilière etc.).
  • Droit des sociétés : le notaire est compétent, qu’il s’agisse de la création d’une entreprise, de sa gestion, de sa transmission ou reprise, ou encore qu’il s’agisse d’une société agricole (rédaction de statuts, régime matrimonial du chef d’entreprise etc.).
  • Droit rural : le notaire accompagne l’activité agricole dans sa globalité (notamment en conseillant et assistant lors de la création d’un fonds agricole, en rédigeant un bail rural etc.).
  • Droit public : le notaire accompagne les particuliers et les collectivités locales en droit de l’urbanisme, droit de l’environnement, droit des collectivités territoriales etc.

Les garanties de l’intervention du notaire : la sécurité juridique avant tout

En tant qu’officier public nommé par le Ministre de la justice, le notaire agit pour le compte de l’État dans le strict respect des dispositions légales. En authentifiant les actes qu’il établit, il leur confère une valeur juridique telle qu’ils s’imposent avec la même force qu’un jugement définitif.

Au-delà, faire appel à un notaire apporte un certain nombre de garanties dans la mesure où ce dernier :

  • Délivre un conseil personnalisé et objectif, dès lors qu’il est tenu par une obligation de conseil à l’égard de ses clients, ainsi qu’au secret professionnel.
  • Offre la garantie d’une expertise juridique délivrée par un professionnel qualifié et dépositaire de l’autorité publique.
  • Engage sa responsabilité d’officier public et ministériel dans l’accomplissement de ses missions.
  • Applique un tarif réglementé par l’État (v. arrêté fixant les tarifs réglementés des notaires).

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le Règlement national du notariat, qui détermine les règles morales et professionnelles s’imposant à tous les notaires.

Le notaire est donc un interlocuteur privilégié dans l’établissement des actes de la vie personnelle et professionnelle, dont les implications juridiques, souvent complexes, nécessitent l’accompagnement par un professionnel du droit qualifié et offrant toutes les garanties nécessaires.

À Versailles dans les Yvelines, l’office notarial 60 Foch Notaires met à votre service son écoute et ses compétences dans tous les domaines d’intervention du notaire : mariage, PACS, donation, testament, succession, divorce, achat et vente immobilière, mise en copropriété, promotion immobilière, audit environnemental, création, développement et transmission de société etc.

Pour aller plus loin, prenez un rendez-vous gratuit avec un notaire dans nos locaux à Versailles. 

Les derniers articles

Comment établir correctement son régime matrimonial ?

Rédiger un contrat de mariage chez un notaire afin de choisir votre régime matrimonial permet de vous protéger, mais également votre conjoint et vos enfants. Il s’agit d’un acte...

Contrat de mariage : 6 erreurs à éviter

Il est important de rédiger votre contrat de mariage avec minutie puisque celui-ci organise votre vie commune, mais également le partage de vos biens en cas de dissolution :...

7 points à connaître sur l’acte authentique électronique

Dès 2008, le notariat a mis en place l’Acte Authentique Electronique (AAE). Dans ce cas, le support papier est remplacé par un support électronique. En pratique, cela ne change...

Acte authentique : quels avantages ?

L’article 1369 du Code civil définit l’acte authentique : « L'acte authentique est celui qui a été reçu, avec les solennités requises, par un officier public ayant compétence et...

Le contrat de mariage : la personnalisation de son régime matrimonial

Lorsque vous vous mariez, vous êtes soumis à certaines règles régissant le couple et ses biens. Néanmoins, avant votre mariage ou pendant celui-ci, vous avez la possibilité de...

Le crowdfunding, un nouveau mode de financement

Le crowdfunding ou participation participatif est la collecte de fonds via des plateformes dédiées afin de financer un projet commun. Toutefois,...

J’optimise la transmission de mon entreprise familiale

Afin de conserver le caractère familial des PME et PME, il est possible de bénéficier d’un cadre très favorable pour la transmission de votre...

La vente d’immeuble à rénover

Il est possible pour un vendeur d’un bien immobilier à usage d'habitation ou à usage d'habitation et professionnel, de s'engager à effectuer des...

Entrepreneurs individuels : protégez vos biens immobiliers de vos créanciers professionnels

Les entrepreneurs individuels ont la possibilité de protéger leur patrimoine immobilier, afin d’éviter qu’en cas de faillite professionnelle il ne soit procédé à la saisie de leurs biens immobiliers personnels.

Se pacser à l’étranger

Le pacte civil de solidarité a été mis en place dans de nombreux pays, principalement en Europe. Un point sur les démarches à accomplir si vous souhaitez vous pacser à l’étranger.

Share This